Amours de villes. Villes africaines, recueil de récits

€11.00

Récits réunis par Nocky Djedanoum

AUTEURS
Florent Couao-Zotti (Bénin),
Kangni Alem (Togo),
Tierno Monenembo (Guinée),
Ludovic Emane Obiang (Gabon),
Mongo Beti (Cameroun),
Boualem Sansal (Algérie),
Boubacar Boris Diop (Sénégal),
Monique Ilboudo (Burkina Faso)
 
Illustration de couverture : Alexis Lemoine
Éditions Dapper, 2001, Afrique, recueil de récits.
 

PRÉSENTATION

Les textes de huit écrivains nous font sentir l'âme tout entière de leur ville. Après quarante-deux ans d'exil ininterrompu, Mongo Beti est de retour à Yaoundé. Un retour sans appel car il se retirera discrètement une nuit d'octobre 2001. Sous la plume de Tierno Monenembo, "Conakry la fantôme" n'en finit pas de se laisser conter. Les frères frontaliers Kangni Alem et Florent Couao-Zotti nous disent combien Lomé et Cotonou sont si semblables, tandis que Monique Ilboudo chante sa ville Wa-ga. Saint-Louis du Sénégal raconté par Boubacar Boris Diop, Alger par Boualem Sansal et Libreville par Ludovic Emane Obiang surgissent sous nos yeux.
Coédition Fest'Africa
 

LA PRESSE EN A PARLÉ

◊ "Il y a ici côte à côte trois générations d'écrivains africains : la jeune (Couao-Zotti, Alem, Ilboudo, Obiang, Sansal), la seconde (Monénembo et Diop) et la première, avec son illustre représentant (Mongo Beti). Sa présence dans ce projet et la coïncidence de la sortie du livre avec sa mort prématurée témoigne d'un passage de témoin tout à fait symbolique et émouvant."
◊ "La vision que les écrivains africains livrent ici de leurs villes n'a rien d'idyllique : scandale des conditions de vie, dégradation de l'environnement, injustice précipitant les plus démunis dans la prostitution, la drogue, la violence."

FORMAT

14 x 18 cm
160 pages
 
Édition brochée, dos carré collé 
10,43€  H.T. / 11€ T.T.C.
(TVA 5,5% - France)

ISBN :  978-2-906067-74-5

Produits connexes